Google et Microsoft font peur aux utilisateurs concernant les extensions Edge

204 ‎مشاهدات

Le nouveau navigateur Edge de Microsoft  est plein de promesses, en particulier compte tenu de sa capacité à utiliser des extensions Chrome pour ajouter des fonctionnalités. Mais ni Microsoft ni Google ne rendent service aux utilisateurs avec ce qui équivaut à une querelle territoriale puérile sur ces extensions.

L’une des principales fonctionnalités du nouveau navigateur Edge de Microsoft est sa capacité à ajouter des extensions à partir du Chrome Web Store, tout comme les autres navigateurs Chromium. Cependant, si quelqu’un utilisant le nouveau navigateur Edge essaie d’ajouter des extensions à partir du Chrome Web Store, un message apparaîtra indiquant que Google recommande de passer à Chrome pour utiliser les extensions en toute sécurité.

Les réactions des deux entreprises

Nous comprenons que Google a choisi d’ajouter le message à son Chrome Web Store pour des raisons de sécurité. Dans Chrome, un plugin peut être désactivé à distance par l’équipe Chrome s’il est considéré comme dangereux pour une raison quelconque. Google n’a pas la possibilité de désactiver à distance le même plug-in dans Edge, ce qui incite Google à recommander de passer à Chrome, a déclaré une source proche de Google.

Voici l’annonce du lancement de ce navigateur :

Les représentants de Google ont refusé de commenter l’enregistrement. La société n’a pas encore répondu à la question de savoir pourquoi les utilisateurs naviguant avec Edge reçoivent le message, mais les utilisateurs naviguant avec un autre navigateur, comme Opera, ne le font pas.

Est-ce un navigateur fiable ?

Microsoft peut organiser ses propres extensions pour sa boutique en ligne Edge et se sentir plus confiant que son processus de conservation établit un ensemble de normes qui peuvent sécuriser son navigateur. Google a également le droit de défendre la sécurité des extensions dans sa propre boutique d’applications. Mais se pointer du doigt avec des messages d’avertissement risque de dérouter et d’éteindre les utilisateurs dans les deux camps.

Google est censé être le plus mature ici. Après tout, sa part de navigateur est plusieurs fois la taille de Microsoft. Ce que les  deux sociétés doivent cependant comprendre, c’est que les consommateurs ne sont pas fidèles. Si les luttes intestines entre les deux sociétés se poursuivent, les consommateurs vont simplement abandonner, passer à autre chose et trouver un autre navigateur.

En savoir plus sur l'auteur

Renaud

Hello, moi c'est Renaud, à la tête de ce blog de geeks ! Je suis un accro des gadgets, du web, du high tech, et ceci depuis que j'ai monté mon premier PC à l'âge de 8 ans.